Intérieures

À l’intérieur de notre corps, se trouvent bien sûr des organes mais aussi des voix, des circulations, des pensées et des matières… Il y a ce que nous ressentons plus que nous voyons et ce qui reste plus insaisissable.

Architectures intérieures | En imaginant le corps comme une maison avec ses différents espaces, le projet de les rendre tangibles par le dessin et le volume est le point de départ d’un travail en développement. Lignes et objet en trois dimensions comme pensée et matière se déposent sur les murs et sur le sol créant ainsi un espace qui se définit dans des rapports d’analogies ou par des dissociations délibérément complémentaires.

Lignes intérieures | Le lacis de lignes libres et multiples, fragmentées ou continues, dessinent des sortes de paysages qui abolissent matérialité et verticalité des murs. Ceux-ci deviennent le support d’une transformation possible, d’un espace ouvert par des tracés qui fuient et des perspectives qui se déploient en surface. Indices de réseaux et de formes qui révèlent une activité mentale plus que l’image d’un panorama immédiatement reconnaissable. Esquisse sans mesure d’une expression de la pensée qui raconterait en même temps la fugacité et l’accomplissement d’une idée.

Figurations intérieures | Installé sur le sol, un tube en tissu – présence physique – détermine un espace plus confiné. Par sa texture et sa forme il se réfère à l’organe invisible de l’extérieur mais également au plan d’une proto-architecture. L’habitation-organique vue autant comme une protection qu’un réceptacle est peinte en rose car s’il est vrai que cette couleur se rapproche de la chair elle rend aussi compte du floral et du féminin.

Rencontres intérieures | Réactions chimiques, transformations physiques, pensées… Les rencontres qui se jouent à l’intérieur de notre corps sont multiples et participent au monde qui nous entoure. Le médium du dessin est une possibilité d’extérioriser ce qui se concrétise dans l’expérience de sentir, voir, toucher et observer la nature.

Une collection subjective de végétaux et animaux rencontrés puis représentés partagent ainsi par l’évocation graphique d’autres vies intérieures.

installation suivante: De bas en haut et de haut en bas